Bilan après 9 mois

Et oui, ce mois-ci, cela fera 9 mois que je suis arrivée sur le sol britannique ! Il est donc l’heure de refaire un petit bilan.

Niveau assistanat, cela fait dix jours que j’ai fini mon contrat. J’étais triste de finir mon contrat mais de savoir que je reviens dès septembre me remplit de joie! Les élèves étaient aussi très contents que je revienne :) . Je trouve ça dommage qu’on s’arrête en mai car c’est vraiment vers la fin qu’on commence à connaître tout le monde,que ce soit staff ou élèves. Mais c’est la vie et j’en profiterai encore plus l’année prochaine car je n’aurai pas ce temps d’adaptation.

J’ai vraiment adoré enseigner le français cette année, que ce soit en primaire ou en collège. Je suis vraiment contente d’avoir eu les deux. Le primaire demande plus d’investissement et le collège demande beaucoup plus de patience avec les élèves mais j’ai pu plus avoir une « relation » avec ces élèves car ils me voyaient comme l’assistante et non pas comme la prof.

IMG_7030.JPG

Niveau vie perso, ces derniers jours sont assez durs car c’est le temps des au revoir. J’ai pleuré quand j’ai quitté ma famille et mes amis en septembre et maintenant je pleure pour mes amis d’ici qui rentrent dans leurs pays. Je suis aussi triste de partir de cette maison car je suis très attachée à mes colocataires. Je pense que c’est la partie la plus difficile du voyage, tu découvres tellement de choses en si peu de temps, les autres te font évoluer et changent ta façon de penser, tu voyages avec eux et tu as des merveilleux souvenirs en tête et maintenant tu dois tourner une page. Je sais que ça paraît fou parce qu’on les connaît que depuis quelques mois mais quand tu arrives seul(e) dans un pays, ces gens deviennent un peu comme ta famille, avec qui tu partages tout. Ils vont beaucoup me manquer et maintenant je n’ai plus qu’à attendre la nouvelle « fournée » d’assistants et espérer qu’ils seront aussi géniaux! En tout cas, j’aimerais conseiller à tous les prochains assistants de faire vraiment des efforts dès le début pour rencontrer du monde. Trouvez les personnes qui vous feront passer une bonne année, n’ayez aucun préjugé, sortez de votre zone de confort. Il y a une assistante que j’ai connu au tout début et après on pensait toutes les deux qu’on ne s’entendait pas plus que ça et au final on s’est vraiment découvertes pendant un voyage et maintenant je sais que ça a été une de mes plus belles rencontres et qu’elle va énormément me manquer.

Quand je repense à ces derniers mois, je n’en reviens pas à quel point j’ai évolué. Je n’ai jamais eu autant envie de voyager, de découvrir d’autres cultures, de goûter les plats d’un autre pays, de connaître des gens tellement différents. Cette année, je suis vraiment sortie de ma zone de confort et je ne pourrais pas être plus heureuse. J’ai découvert tellement de choses sur moi même, j’ai appris qu’en fin de compte j’étais pas si timide et que j’étais pas si nulle en cuisine ahah!

Cette année m’a également fait douté sur mon avenir, je ne sais plus vraiment si je veux rentrer en France et m’embarquer dans un master qui m’enfermera dans une vie toute tracée et je ne sais plus si c’est vraiment ça qui me corresponds maintenant. Je me donne une autre année en espérant que je n’en serai pas au même point en juin 2017.

Si vous êtes en liste principale (courage à ceux en liste d’attente, les postes vont finir par arriver!), je suis curieuse de savoir à quelle région vous avez été affecté ! :)

 

Publicités

Escapades à Galway

Aujourd’hui, je prends enfin le temps d’écrire un article (it has been ageeees I know!) Ce dernier mois a été un peu busy car j’ai pas mal voyagé, j’essaye d’en profiter un maximum car dans un mois je retournerai en France. Je peux enfin vous le dire, je signe pour une autre année à Coventry et je reste dans mes deux écoles! Cette année est passée tellement vite que je me suis dit que c’était maintenant ou jamais si je voulais encore voyager et profiter à fond avant de m’embarquer dans le master et le concours de professeur des écoles. J’espère que cette année sera aussi riche que celle qui va bientôt s’achever et que je rencontrerais autant de belles personnes que j’ai rencontré au cours de ces derniers mois. Assez de blabla sur ma vie, passons à ce qui vous intéresse le plus: Galway!

Je suis allée rendre visite à une amie lectrice à Galway. C’était ma troisième fois en Irlande et à chaque fois que j’y vais, je tombe encore plus amoureuse de ce pays ! Galway est considérée comme la quatrième ville d’Irlande mais cela reste quand même une petite ville de 76 000 habitants (Coventry: 330 000 habitants). Cette ville a vraiment beaucoup de charme et si vous voulez voyager en Irlande, Galway est une destination incontournable car elle représente vraiment la culture irlandaise. Dans le Comté de Galway se trouve le célèbre Connemara et c’est d’ailleurs là bas que nous avons passé notre première journée. Je vous laisse découvrir tout ça en photos:

DSC_0184.jpg

DSC_0209.jpg

Killary Fjord

IMG_5835

Killary Fjord

IMG_5847.jpg

Nous nous sommes arrêtées pour manger à Kylemore Abbey et c’était juste magnifique!

IMG_5852.jpg

DSC_0238DSC_0253

Comme vous avez pu le voir, on a vraiment eu de la chance au niveau du temps et cela a été comme ça tout le week-end! Le samedi et le dimanche, nous sommes restées à Galway pour que je découvre au maximum la ville de mon amie. Au programme: balades au bord de la mer, restaurants et pubs le soir pour profiter de la musique live!

DSC_03101.jpg

Galway a été vraiment un gros coup de coeur et je pense que c’est une ville géniale autant pour visiter que pour y vivre. Une ville typiquement irlandaise au bord de la mer avec de très bons restaurants qui servent de la nourriture délicieuse (surtout l’hamburger végétarien de The Light House!), que demander de plus? Le soir, il y a beaucoup de monde dans les rues et dans les pubs avec des groupes qui jouent en live. Cette ville est vraiment vivante! Si vous voulez en découvrir encore plus sur Galway, je vous invite à découvrir le blog de mon amie Amandine!

Une journée avec moi à l’école primaire

Hello tout le monde, aujourd’hui ce sera encore une journée dans ma peau mais cette fois-ci ce sera en école primaire (vous pouvez retrouver celle du collège ici). Je pense que ça va être assez long car j’ai pas mal de choses à expliquer so grab a drink and enjoy ! (le franglais c’est toute ma vie). Just for the record, j’ai commencé à écrire cet article il y a 15 jours mais je n’ai pas eu le temps de le finir avant mon retour en France:

 

7h38: Aujourd’hui c’est mardi, et comme tous les jours je cours pour arriver à mon arrêt de bus. De toute façon c’est simple, quand je suis en retard il est en avance et quand je suis en avance, il est en retard (vivement que je retrouve ma voiture!)

08h10: J’arrive à l’école, c’est un peu plus rapide que pour aller au collège. Je dois signer et dire mon heure d’arrivée (et de sortie) dans un cahier. Ensuite, je vais déposer ma lunch box dans la salle de staff et je dis bonjour à tout le monde. Et hop, je vais directement dans ma salle de classe. C’est à ce moment là que je corrige les cahiers des 5 Birch (Year 5:CM1) et que je photocopie toutes mes feuilles pour la journée. Je prépare également la vidéo et l’audio pour cette leçon.

08h45: Les élèves arrivent, ils sont pris en charge par la teacher assistant qui fait l’appel. Ensuite tous les year 5 doivent se changer pour le sport. Le mardi matin, ils ont un roulement entre les trois classes donc ils ont chacun à leur tour français, musique et sport.

09h00: Mon cours peut commencer. Nous avons une petite routine depuis deux mois maintenant, on commence le cours avec une courte vidéo sur une région de France. Aujourd’hui c’est le Nord-pas-de-calais. J’ai choisi de garder les anciennes régions pour que ce soit plus facile à trouver du contenu au niveau des vidéos. Mon objectif est de leur montrer la diversité de nos paysages, la vie quotidienne et pourquoi pas leur donner envie de voyager! (et d’apprendre le français bien sûr). Dans leur cahier, ils ont une carte de France et à chaque fois ils écrivent le nom de la région et donnent leur avis: 3 coeurs s’ils ont adoré, 2 s’ils ont beaucoup aimé, un seul s’ils ont aimé mais sans plus et un avec une croix s’ils n’ont pas aimé. Après chaque vidéo, je leur demande leur opinion, ce qu’ils ont pensé et c’est à chaque fois très drôle et intéressant.

IMG_5206

Ensuite, nous avons fini la fiche « Joyeux anniversaire » que nous avions commencé la semaine d’avant:

IMG_5205.JPG

Pour finir, nous avons fait une compréhension orale. J’avais enregistré un dialogue entre moi et mon coloc. Je ne peux malheureusement pas joindre un audio sur cette page mais c’était un dialogue basique de présentation. Je leur ai demandé d’écrire tous les mots qu’ils entendaient sur leur cahier. Je m’arrêtais à chaque écoute pour écrire les mots qu’ils avaient reconnu au tableau. Au bout de trois écoutes, nous avions pratiquement tout le dialogue au tableau. J’ai été agréablement surprise et je voyais qu’ils étaient aussi fiers d’eux. Nous avons fini la leçon par des duos qui venaient au tableau pour reproduire le dialogue (j’avais affiché le dialogue complet au tableau).

09h45: Je dois changer de groupe. Les élèves se rangent pour aller en sport et moi, je change de salle. Quand j’arrive, les élèves sont déjà en train de s’installer donc je me dépêche de m’installer et je leur demande de distribuer les cahiers. Cette classe est vraiment adorable, je n’ai jamais rien à leur dire niveau du comportement mais je ne sais pas trop pourquoi on est en retard sur les autres. Enfin, je préfère qu’on fasse les choses plus lentement s’ils en ont besoin. Nous avons regardé la vidéo et ensuite nous devions finir la ronde des mois :

IMG_5208.JPG

Nous avions étudié les mois les séances d’avant donc la ronde est pour m’assurer qu’ilds les reconnaissent et pour laisser une trace dans leur cahier. Nous n’avons pas eu le temps de parler des saisons (le cahier ci-dessus est celui d’un year 6). Pour cette leçon, je les ai laissé travailler en autonomie pendant que j’aidais les élèves en difficulté.

10h30: C’est l’heure de leur « assembly ». Tous les year 5 se regroupent dans une des classes et ils parlent de sujet d’actualité, de ce qui se passe dans l’école ou dans le monde en général. Pendant ce temps là, je commence à corriger les cahiers de cette classe.

10h45: C’est l’heure de la pause. Je finis de corriger les cahiers et je me prépare pour mon autre leçon dans la classe d’à côté.

11h00: La leçon doit commencer avec les year 5 Willow. Cette classe est très bruyante et parfois même mal polie. J’ai donc commencé le système de bâtons avec eux, 3 bâtons du côté positif et ils ont un GEMS (il y a une compétition entre les classes pour le nombre de GEMS), 3 bâtons du côté négatif et ils restent 5 minutes avec moi à la pause. Depuis ce système, j’ai beaucoup moins de problèmes avec eux et je sens qu’eux aussi se sentent mieux. Nous avions commencé ça la semaine d’avant. Alors pour cette leçon, ils sont enfin rentrés calmement dans la classe pour s’installer. Cela faisait du bien de ne pas avoir à leur faire une leçon de morale dès le début. Nous avons regardé la vidéo puis nous avons fait un rappel sur les saisons. J’avais écrit le nom des élèves qui n’avaient pas écrit les saisons sur leur ronde au tableau. Ensuite, nous avons fait la fiche « Joyeux anniversaire » que vous avez déjà vu plus haut. Avant de commencer, je leur ai affiché la fiche au tableau avec mon exemple. J’essaye de leur faire deviner ce qu’ils doivent écrire et généralement ils arrivent à me traduire ce qui est écrit.

11h45: Tous les year 5 doivent se changer pour le sport. Je commence à corriger leurs cahiers.

12h00: Un élève de year 5 willow doit rester 5 minutes avec moi, on parle un petit peu de son comportement et ensuite je lui dis de finir le travail qu’il a en retard. Pendant ce temps là, je finis de corriger les cahiers. Ensuite, je change encore de classe et je m’installe dans la classe des year 6. Puis, je descends dans la salle des profs pour manger mon déjeuner. Là je discute avec le professeur de musique qui travaille aussi au collège avec moi. Il est tout le temps en train de me taquiner, il est vraiment drôle! Ensuite, je vais me préparer pour mes leçons de l’après midi.

12h55: On commence avec les 6 Ash. Avec les year 6, j’ai une heure entière et non pas 45 minutes comme les year 5. Comme toutes les leçons, on regarde la vidéo, ils la commentent etc. Ensuite, nous avons fini la fiche joyeux anniversaire, nous avons fait la compréhension orale et le dialogue devant la classe. Nous avons eu même le temps de faire le dialogue à trous (qui était le dialogue de la compréhension orale):

IMG_5204.JPG

13h55: Exactement le même programme avec les year 6 Oak, ils ont à peu près le même rythme. J’ai été impressionné par Prateesh qui m’a écrit beaucoup de mots pour la compréhension orale. On remarquera qu’il a aussi entendu « deezer » ahah. J’étais vraiment fière d’eux pour la compréhension orale car ils n’ont pas paniqué. Ils n’ont pas peur quand je parle en français. Mes collégiens se disent qu’ils ne comprennent pas quand je parle mais mes élèves de primaire ont plus confiance en eux. J’essaye de travailler sur ça avec eux, de leur dire que ce n’est pas grave s’ils connaissent pas un mot dans la phrase car ils peuvent quand même deviner le sens. Et ça a l’air de plutôt bien marcher !

IMG_5207.JPG

15h00: Et voilà, c’est la fin du cours. Je prends une pile de cahier d’une des classes de year 6 et je les corrige avant de rentrer chez moi.

Généralement quand je rentre le mardi, je vais faire une petite sieste ahah! Une journée fatigante mais tellement enrichissante!

Mon expérience chez Benefit Brow Bar

RlhpnpNUxSiUZPMtxyo7qvs_2Gk.png

La semaine dernière, j’ai enfin sauté le pas: je suis allée me faire épiler les sourcils chez Benefit! Vous en avez sans doute entendu parler, en Angleterre comme en France, le benefit brow bar est populaire. Et je comprends maintenant pourquoi!

Niveau backstory de mes sourcils, c’est simple, je ne suis allée qu’une fois me les faire épiler chez Yves Rocher. Je n’ai pas été traumatisé comme certaines mais je n’avais vu aucun changement, ce qu’elle avait fait avec la cire, je le faisais avec ma pince à épiler. Ensuite, j’ai commencé à me maquiller les sourcils et j’étais plutôt satisfaite.  Mais depuis, je suis arrivée dans le pays des sourcils parfaits et je suis désormais devenue une obsédée des sourcils (oui oui, tu sais quand tu restes regarder les sourcils des gens au lieu de les regarder dans les yeux?… ). Même mes élèves ont des sourcils parfaits! D’ailleurs, j’ai l’impression qu’elles restent fixer les miens aussi. Non mais en vrai moi à 14 ans, je confondais encore sourcils et cils. Après avoir laissé pousser mes sourcils pendant un moment qui m’a paru très long, j’ai enfin pris rendez-vous dans le Benefit Brow Bar à Leamington! 

Mes élèves qui fixent mes sourcils

Mes élèves qui fixent mes sourcils

 
Comme vous le savez maintenant, j’ai beaucoup de poisse avec les transports ( et vous savez aussi que je suis une retardataire chronique). C’est donc sans surprise que je suis arrivée avec une demi-heure de retard à mon rendez-vous (la cause cette fois-ci: embouteillage). Bon en soi ce n’est pas très grave car le Brow Bar c’est avec ou sans rendez-vous mais je n’aime pas faire attendre les gens (mes amis vont rire en lisant ça).Quand je suis arrivée, l’esthéticienne m’a accueilli tout de suite sans faire aucune remarque sur mon retard. Elle m’a demandé de m’asseoir sur un tabouret très chic à la Benefit et là surprise; elle me demande de remplir un formulaire comme quoi je suis bien consciente que je pourrais être allergique à la cire etc.. J’ai trouvé ça très professionnel! Ensuite, elle m’a montré où devrait commencer mon sourcil, l’arc et la pointe comme vous pouvez voir sur cette photo:

a-details-brow-mapping-step-1.jpg

Puis, nous avons discuté de comment j’aimerais la forme de mon sourcil, de mon arc etc. Elle a commencé à m’épiler à la cire, en dessous et au dessus du sourcil. Elle a coupé aux ciseaux mes poils trop longs et elle a fini à la pince à épiler. Je pense que cela a duré moins de dix minutes. Elle m’a appliqué du correcteur pour que je ne ressorte pas avec la peau toute rouge et elle m’a montré le résultat. Et voilà, c’était fini! Elle ne m’a pas maquillé le sourcil parce que j’ai refusé la « brow tint » en pensant que c’était du permanent et que ça allait me coûter un bras. Au final j’ai payé £12,5, ce qui fait à peu près 16€.

 

Mon avis:

benef

Le résultat est là: mes sourcils sont plus fins, mon arc est plus prononcé. J’ai l’impression que ça m’ouvre plus le regard. Je suis très contente du résultat. Maquiller mes sourcils est devenu un jeu d’enfant! Je pense que je ne mettrais tout de même pas 16€ par mois dans l’épilation de mes sourcils. Je voulais juste qu’on me les dessine et maintenant je sais où je dois les épiler (je n’avais jamais touché aux poils en haut de mes sourcils!)

 

En tout cas, si comme moi vous avez envie de (re) dessiner vos sourcils, vous pouvez faire confiance à Benefit !

Avez-vous déjà testé le Benefit Brow Bar?

York, Leeds and Whitby

Le premier week-end de février, je suis allée avec mon amie Valentine (une assistante de français à Birmingham) à York, Leeds et Whitby.

Carte2

Nous sommes parties de Birmingham très tôt le vendredi matin pour arriver à Leeds le midi. On avait loué un airbnb là bas. Après manger, nous sommes directement allées à York en train. Valentine y avait déjà été en voyage scolaire mais pour moi, c’était la première fois. J’avais entendu beaucoup de bien de cette ville typiquement anglaise et bien je n’ai pas été déçue !

DSC_0467.jpg

Nous avons commencé par la célèbre cathédrale, York Minster. Son architecture gothique et sa grandeur la rendent vraiment impressionnante. Malheureusement, il faut payer pour pouvoir la visiter… Nous avons pu apercevoir l’intérieur mais il fallait acheter un pass pour pouvoir se balader partout dans la cathédrale. Ensuite nous nous sommes baladées dans le centre-ville. Nous sommes arrivées par hasard dans une rue célèbre de York: The Shambles. C’est une rue charmante avec de très vieilles maisons. On aurait presque l’impression que les maisons vont s’écrouler sur nous:

IMG_4753.JPG

Ensuite, nous sommes allées voir la Clifford’s Tower:

DSC_0504

Pour tout vous dire, on s’est un peu fait avoir haha. On a monté les escaliers et quand on est arrivé en haut, on s’est rendu compte qu’il fallait payer pour pouvoir y entrer. Autant dire que quand tu viens de monter les escaliers, ça ne te dérange pas vraiment de payer 4pounds pour pouvoir avoir une belle vue sur York:

IMG_4757

DSC_0518

Ensuite, on s’est baladé un peu dans le centre-ville et on a fini par aller à Patisserie Valérie car tous les tea room étaient fermés à 5h30 :( On a quand même réussi à avoir nos scones donc on était contentes haha!

Sur le chemin pour aller à la gare, on a vu les remparts de nuit et c’était déjà fini… J’aimerais vraiment retourner à York pour plus d’une journée car c’était vraiment trop court!

Le lendemain matin, nous nous sommes levés très (trop) tôt pour aller à Whitby. Nous avions deux heures et demi de route pour arriver jusqu’à là bas. Le voyage était comment dire, pas très confortable; on était dans un bus et non dans un car. Mais bon, on a quand même réussi à se reposer un peu :)

 

DSC_0554.jpg

Nous avons commencé par nous balader au bord de la mer. Je ne sais pas si vous pouvez le voir sur les photos mais il pleuvait et ça n’a pas arrêté, on était plus que trempés à la fin de la journée!

DSC_0595.jpgDSC_06014.jpg

Ensuite, nous sommes retournées dans le centre pour manger un bout. Après avoir essayer de se réchauffer un peu, nous sommes allées vers l’Abbaye. Encore une fois, il fallait payer pour pouvoir entrer et là on s’est dit bon c’est des ruines, on les voit très bien d’où on est ahah.

DSC_0647.jpg

DSC_0625.jpg

DSC_0658.jpg

DSC_06657.jpg

Nous avons essayé de se balader sur la côte mais les chemins étaient boueux.. Nous avons pris une route au hasard, on voyait encore l’abbaye au loin:

DSC_0677.jpg

Ensuite, nous sommes revenus vers le centre parce qu’on avait très froid… On s’est arrêté dans un café typqiue pour manger des scones (encore) et boire un thé (avec du lait, of course)!

Le lendemain, nous nous sommes levées plus tard, on a bouclé les valises et on est allé dans le centre de Leeds. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais je n’ai pas plus aimé que ça Leeds, c’est juste une grande ville. Je pense que je préfère les petites villes avec beaucoup de charme.

DSC_0702

Le hibou, symbole de Leeds

Nous avons été voir la jolie librairie et  nous avons vu le musée, la cathédrale, la mairie et le tribunal il me semble. Ensuite, nous avons été manger le traditionnel Sunday Roast dans un pub. On a fini par se balader dans le centre-ville, vers les arcades et je dois avouer qu’ils ont vraiment de beaux endroits pour faire du shopping!

J’ai craqué pour une jolie écharpe et un livre de cuisine. Je vous avais parlé du chapeau que j’avais acheté à Londres dans cet article.

IMG_4825.PNG

Et c’était déjà l’heure de reprendre le bus pour Birmingham. J’ai encore eu des péripéties dans les transports (sinon ce serait pas drôle ahah)! Je me suis arrêtée à Coventry, dans un endroit que je ne connaissais pas et après impossible de trouver un bus alors qu’il pleuvait averse… Au bout d’une demie heure, trempée avec ma valise, j’ai finalement trouvé un taxi ! En tout cas, c’était un superbe week-end et si vous avez l’occasion d’y aller surtout à York et Whitby (par beau temps de préférence) foncez :) !

 

Une journée avec moi au collège

Hello! Tout d’abord, je voulais vous remercier d’être toujours de plus en plus nombreux à lire mes articles, vous n’imaginez même pas à quel point ça me fait chaud au cœur ! Je me suis dit que ce serait intéressant pour certains d’entre vous d’avoir un article où je détaille ce que je fais dans la journée en tant qu’assistante de français dans un collège. Par contre, allez vous chercher maintenant une tasse de thé car ça risque d’être un peu long ! N’hésitez pas à me faire part de vos avis et à me dire si cela vous intéresserait d’avoir le même genre d’article mais sur l’école primaire. Bonne lecture :)

7h20: Je cours pour attraper mon bus. Un petit sprint dès le matin pour me réveiller. J’ai pris l’habitude de ne pas prendre le bus de 7h40 parce que les élèves du collège le prennent
également. J’aime bien être tranquille le matin ahah.

IMG_4837.JPG

Ma tenue d’aujourd’hui :)

 
8h00: J’arrive au collège. L’école est quasiment vide. Je vais directement dans ma salle de classe: une petite pièce qui servait de placard avant de devenir la « intervention room ». Je commence à préparer un texte pour mes year 11 de l’après midi. Je réponds donc à la question « aimes-tu cuisiner? Si oui, que cuisines-tu? ». J’ai écrit une vingtaine de lignes, tout ça pour montrer à mes élèves qu’on ne peut pas se contenter de « Non, je ne cuisine pas. »

 
8h40: Staff meeting. La salle des profs est remplie. Je me faufile pour arriver jusqu’aux sièges des tuteurs « year 9 ». Je n’ai pas d’élèves de cette classe mais mes collègues sont des tutrices de year 9 donc je vais avec elles. Dans la salle, il y a six îlots : Year 7,8,9,10,11 et post 16 (j’imagine que ce sont les a-levels). « Good morning » : la directrice commence à parler, tout le monde se tait rapidement. Elle commence par évoquer tout ce qu’elle a marqué sur son petit cahier. Ensuite, elle demande si quelqu’un a quelque chose à rajouter « any other notices? ». Quelques profs lèvent la main et disent des choses importantes sur les élèves ou sur des évènements etc. Ensuite, chaque îlot a un temps pour discuter de ce qu’il se passe dans chaque classe. Sur chaque îlot, il y a un « meneur », c’est lui qui parle le plus, pose des questions et donne des papiers aux autres professeurs. Sur ces îlots, on trouve de tout: professeur de maths, de français, de sport… Tout le monde est mélangé. Le rôle de ces tuteurs est comme celui de prof principal en France sauf que là, les élèves voient leur tuteur tous les jours en début de matinée pendant dix minutes.

 
8h55: ça sonne. Tous les profs se dirigent vers leurs classes. Tous les élèves se dirigent vers la classe de leur tuteur. Pendant ces dix minutes, ils ont des choses à faire selon les jours: cela peut être vérifier les uniformes, lire un livre, répondre à un quizz etc.. Cela permet aussi au tuteur de redonner du matériel si besoin et de parler individuellement aux élèves qui ont des problèmes.
Une vraie vie de classe. Je sais pas si vous c’était comme ça mais nous l’heure de vie de classe se résumait à l’élection des délégués. Enfin bref, pendant les dix minutes, je commence à préparer mon jeu, un petit tour sur les réseaux sociaux et hop je vais dans la classe de ma collègue pour attendre les year 10.

 
9h05: cela (re) sonne. Les élèves arrivent peu à peu, un petit « bonjour », ils prennent leur cahier et vont s’asseoir. Quand tout le monde est installé, j’appelle mes élèves. Trois filles pour commencer. On va dans la intervention room. On commence à parler du concours de maths de la semaine dernière et hop, on passe à mon jeu. Sur la table; un dé, des papiers et quelque chose d’écrit « pair: poser la question, impair: répondre à la question ». Mon but du jeu est simple, l’élève doit lancer le dé, s’il a un nombre pair il doit prendre un des papiers, le lire et poser la question à un de ses collègues. S’il tombe sur un nombre impair, il prends une des questions, la lit à voix haute et réponds. Les questions sont sur le thème du loisir, des passe-temps.J’explique les règles du jeu en français et elles me traduisent. Les élèves se prennent au jeu et moi aussi, au bout de cinq minutes, je rentre dans le jeu. Elles s’aident des questions pour formuler leurs réponses et elles y arrivent brillamment! Elles n’ouvrent même pas leur cahier, elles sont en totale improvisation et elles ne s’en rendent même pas compte. Je leur laisse ensuite entre 5 et 10 minutes pour choisir une question et la développer au maximum. Je corrige avec eux leurs phrases et à 9h35, je change de groupe. Cette fois-ci, j’ai quatre filles (je suis ma liste). Même chose, même jeu. Au début, elles sont timides et puis à la fin elles osent formuler des phrases sans hésitation. Ensuite nous retournons dans la classe et je fais un mini bilan à ma collègue.

 
10h05: Ma leçon est finie. Mon prochain cours est Period 4, autrement dit à 12h35. Ouf, j’ai
pensé à emmener mon ordinateur. Quand j’ai du temps comme ça, je prépare généralement mes cours de primaire mais là, la semaine prochaine c’est les vacances. Je regarde un peu ce que je peux faire sur le thème de la famille, je cherche de l’inspiration un peu partout sur internet.
Ensuite, je décide d’écrire ma lettre de motivation pour un boulot cet été. Et puis 11h05 arrive vite, c’est la pause. Un petit café, un petit cours de français improvisé avec John (mon coloc assistant d’espagnol), on discute entre collègues. 11H35, allez plus qu’une heure. Je décide alors de commencer cet article, jusqu’à ce que je n’ai plus de batterie.

IMG_4841

 
12h35: Je suis dans ma salle. J’attends mon élève de A-levels. Certains cours commencent à finir et là j’ai un élève (inconnu au bataillon) qui débarque dans ma salle et commence à regarder la salle. Je lui demande ce qu’il fait là et il me réponds « oh, bonjour madame », je lui dis bonjour et je lui demande de partir. C’est un year 8 ou un year 9, donc il a genre 13-14 ans. Il sort de ma classe et là il shoote dans ma porte. Je sors, j’essaye de garder mon calme, je lui demande ce qu’il se passe et là continue juste à hurler dans les couloirs. Des élèves passent et me donnent son prénom et son nom. Il part. Ensuite, il revient avec son copain dans ma classe (sans frapper, »reste zeeeen Manon » ), ils viennent pour s’excuser. Il sait que je connais son nom donc d’un coup, il se calme. Mais voilà, ça, c’est juste banal. Certains élèves peuvent faire ce qu’ils veulent, ils peuvent vraiment pousser à bout les professeurs. Le problème est que tu ne peux pas les toucher. Alors, bien sûr, en France, je ne vais pas non plus pousser violemment l’élève vers la sortie mais parfois un contact physique peut les faire revenir sur terre. J’ai vraiment l’impression qu’ils en jouent. Une fois, John m’a raconté qu’une de nos collègues avaient demandé à un élève de sa classe et il avait refusé. Que peux-tu faire dans ce cas là? Après, j’ai jamais travaillé dans un collège en France non plus, il y a des chiants partout me direz vous.

 
12h40: Mon élève de A-levels arrive, je dois laisser la porte ouverte car nous ne sommes que deux dans la salle (obsession avec la protection). On commence par un peu de grammaire et on travaille sur les verbes pronominaux. Elle doit compléter une feuille d’exercice et je reviens sur quelques points qu’elle n’a pas compris comme ceux au passé composé. Ensuite, on passe à l’écrit. Je lui montre ce que j’ai écrit ce matin et je lui demande de formuler des phrases avec des expressions que j’ai utilisé comme « il m’arrive de … » etc Ensuite, c’est son tour. Elle choisit une question et elle doit la développer au maximum. Elle choisit la question « Est-ce que tu aimes voyager? Quels pays as-tu visité? ». Elle a réussit à écrire une dizaine de lignes. J’essaye de la guider et lui dire
qu’elle peut également parler des pays qu’elle voudrait visiter, avec qui elle voudrait y aller etc. L’heure passe bien trop vite. C’est ma meilleure élève, elle comprend direct ce que je lui dis, je peux lui parler tout le temps en français. Elle est juste géniale ahah, elle manque quand même de confiance en elle donc on doit travailler sur ça.

 
13h35: C’est l’heure de manger! (Enfin, j’ai trop faaaaaim!) Je vais au self avec John. Le midi, tous les professeurs peuvent manger dans le self gratuitement. Ça s’appelle être « on duty », en gros tu ne payes pas car tu restes dans la même salle que les élèves et tu les rappelles à l’ordre quand ils en ont besoin. Au début, ça me faisait bizarre de voir des profs manger avec des élèves sur la même table mais maintenant ça me paraît normal. J’aime beaucoup ce moment car on peut apprendre à connaître des élèves qu’on a pas forcément en cours. Par exemple, ce midi, on était à côté de deux filles de year 7. Elles mangeaient des crêpes donc j’ai commencé à leur demander si elles savaient qu’on appelait ça des crêpes et pas des pancakes, que ça venait de Bretagne blabla..  Du coup elles ont commencé à me dire tous les mots qu’elles avaient appris en français en école
primaire. Elles étaient toute fières de me demander comment j’allais etc.. Elles étaient trop mignonnes!

 
14h05: C’est ma dernière leçon. Le mercredi, j’ai une heure avec un seul groupe. C’est une
horaire flexible: je peux avoir un seul élève si je le souhaite. Là, on a décidé avec les collègues de prendre les quatre meilleures filles des year 11. Pendant cette heure là, ils sont normalement avec leurs tuteurs. Tous les mercredis, ma collègue envoie un mail aux tuteurs des élèves et quand ils ne lisent pas leurs mails, je dois aller les chercher. Petit passage par la vie scolaire pour savoir où elles sont, ouf, elles sont toutes dans la même salle. Je rentre dans leur classe et je demande à leur tutrice si ça ne la dérange pas. Bon ça va, elles ont l’air d’être contente de venir. J’aime beaucoup cette heure là car je peux prendre mon temps pour approfondir certains points. Elles lisent le texte et je leur demande de souligner les expressions ou les connecteurs logiques qui pourraient être bien à réutiliser. Ensuite, c’est leur tour, elles choisissent une question et elles doivent la développer au maximum. Elles écrivent deux ou trois lignes et là on a plus le temps, on continuera ça la prochaine fois. Bien sûr pendant cette heure là, on partage pas mal de choses, je réponds plus facilement à leurs questions genre ce que j’ai fait comme études etc..

 
15h05: C’est la fin des cours. Mon bus arrive dans 30 minutes donc je n’ai plus qu’à aller dans la salle des profs pour discuter encore un peu avec mes collègues. Et voilà c’est la fin de ma journée! (enfin, de travail)

Un dimanche à Londres

Le dernier dimanche de janvier, j’ai été à Londres avec mon amie, Verena qui est assistante d’allemand à Coventry. Mais pas de Big Ben ou de Piccadilly Circus au programme, nous avons décidé de faire des choses qu’on avait jamais faites à Londres. En cherchant un peu sur internet, on a découvert qu’il y avait un superbe marché de fleurs le dimanche « le Columbia Road flower market ».

DSC_0439DSC_0436

Et alors quel bonheur pour les yeux et l’odorat! Le marché est sur toute une rue et il y a toute sorte de fleurs. Par contre, le marché est assez connu donc c’est assez difficile de circuler. Nous avons dû refaire un tour pour prendre des photos et pour pouvoir vraiment en profiter.

columbia.jpg

En plus du superbe marché de fleurs, la rue est remplie de petites boutiques pleines de charme. Ensuite, nous nous sommes dirigées vers le Brick Lane market. C’est à environ 10 minutes de marche de l’autre marché donc c’est parfait si vous voulez faire les deux dans l’après midi. Pour moi, le marché de Brick Lane est un peu « banal » mais le quartier est vraiment sympa. Il y a plein de graffitis sur les murs. Bon, par contre on a pas vu les plus beaux graffitis qu’on peut voir sur internet parce qu’on était un peu pressé mais ça me donne une excuse pour y retourner!

Et oui, j’ai craqué… J’ai enfin acheté le chapeau « de mes rêves »: une capeline dans les tons bordeaux. Ensuite, nous avons pris le métro pour aller à Notting Hill! Moi qui rêvait d’aller là bas depuis que j’avais vu le film ahah.

12674089_1127242753967118_1375998110_nDSC_0451.JPGDSC_0466

J’ai vraiment adoré le quartier. Les maisons de toutes les couleurs, ça fait rêver! Je pense que j’y retournerai quand il y aura du ciel bleu (ah, la météo anglaise!), ce sera encore plus beau.

Et voilà, il était déjà temps de prendre le train pour rentrer! J’ai vraiment adoré cette journée car j’ai découvert des coins de Londres que je n’avais jamais vu. Londres est une ville magnifique mais il ne faut pas se contenter des endroits touristiques et partir explorer la ville. Je dis ça mais j’aime bien aller voir le Big Ben à chaque fois que j’en ai l’opportunité ahah! En tout cas, si vous avez d’autres idées d’endroits comme ça à visiter à Londres, je suis preneuse :)

12647199_10207215162210932_8130462153504909719_n

January Favourites

DSC_0409.jpg

Hi everyone! Et oui, nous sommes déjà en février, le mois de janvier est passé à une vitesse impressionnante! C’est donc l’heure de vous parler de ce que j’ai adoré le mois dernier.

DSC_0412.jpg

J’ai enfin testé ce shampoing et après-shampoing de la marque OGX, une marque qui me faisait de l’œil depuis que je suis arrivée ici! Autant dire que je ne suis pas déçue, j’adore l’odeur noix de coco et je vois le résultat: mes cheveux sont beaucoup moins secs, je peux les coiffer plus facilement. Ce ne sera sûrement pas la première et dernière fois que j’achèterai ce shampoing! Pour celles qui habitent en Angleterre, on en trouve chez Boots et pour celles en France, vous pouvez normalement les trouver chez Monoprix!

 

DSC_0415.jpg

Et voici le masque « No clogs allowed » de Soap&Glory et le soin hydratant de Vichy, de la gamme Normaderm. J’étais très curieuse de tester ces deux produits; je n’avais jamais testé les soins visages de Soap&Glory et j’avais entendu beaucoup de bien de la marque Vichy. Le masque permet de purifier les pores.  C’est également un gommage et il est plutôt « étrange » (mais genre étrange drôle!) à appliquer car c’est un masque auto-chauffant. Il faut d’abord l’appliquer sur tout le visage et ensuite venir masser le produit avec des mains humidifiées jusqu’à qu’il devienne bleu et c’est à ce moment là qu’on ressent beaucoup plus la chaleur. On doit ensuite le laisser poser pendant 5 minutes et le rincer. J’aime beaucoup ce masque parce qu’il purifie vraiment le visage et il laisse la peau toute douce! Quant au soin hydratant, c’est aussi une belle découverte. Je vois une amélioration sur mon visage, j’ai beaucoup moins d’imperfections. C’est un système de pompe, ce que j’aime beaucoup, le seul inconvénient est qu’il donne trop de produit d’un coup donc il ne va pas durer longtemps! Je l’applique juste avant de me maquiller, je laisse le produit bien pénétrer et ensuite j’applique mon fond de teint.

 

DSC_0422DSC_01423

DSC_04429

Et voici mon gros coup de cœur: la  Makeup Revolution Redemption Palette Iconic 1, qui est, on va pas se mentir, très similaire à la première Naked. Elle est au modeste prix de £4, ce qui fait un peu plus de 5€ (non, non, ce n’est pas une blague!). Les fards sont très faciles à appliquer, ils ont une bonne tenue. Le seul inconvénient que j’ai pu trouver c’est que le résidu peut parfois tomber au niveau des joues mais rien de bien méchant! D’ailleurs, si cela vous arrive souvent, vous pouvez mettre plus de poudre libre à cet endroit avant de vous maquiller les yeux et ensuite vous balayez le surplus avec un pinceau et hop le tour est joué! Sincèrement, je pense vraiment m’en acheter une autre d’ici peu, le rapport qualité-prix est juste dingue!

 

DSC_0432.jpg

Et voici mes deux derniers chouchous côté makeup: le Brow this way de Rimmel et le Illuminating Touch de Collection. Je dois admettre que je les ai acheté sur un coup de tête. Je suis allée faire du shopping avec une collègue assistante. Nous sommes allées à Boots. Grave erreur pour mon porte monnaie ahah! Enfin bon, j’en avais quand même un peu besoin… (oui, j’essaye de m’en convaincre)  heureusement que j’aime les produits! Le kit sourcils est parfait, un côté cire teintée et de l’autre, une poudre. Je l’ai en teinte 003 Dark Brown, ce qui est vraiment bien pour moi, je préfère quand c’est un poil plus foncé que ma teinte naturelle. Je me rappelle plus du prix mais c’était vraiment plus que raisonnable. En plus, ils ont pensé à inclure une mini brosse et un mini pinceau dans le kit, ce qui est très utile quand je n’ai pas mon pinceau sous la main. Le Illuminating Touch est donc un correcteur illuminateur. Je l’applique généralement au niveau des cernes (bah ouais j’ai pas envie que mes boutons attirent encore plus l’attention ahah). Je l’ai pris en teinte Naked 1, il me semble que c’est la teinte la plus claire. J’adore l’effet frais que ça donne à mon visage! C’est le troisième produit que je teste chez cette marque, je vous avais parlé du blush dans mes favoris d’octobre . Les prix sont plutôt raisonnables pour la qualité des produits.

DSC_0430.jpg

Ce mois-ci, j’ai enfin commandé mes polaroïds avec le site Cheerz! Je suis une grande fan du format polaroïd, je trouve que ça rajoute un charme aux photos. Pour le prix de 16€(+4€ de livraison), on peut avoir une box pouvant contenir de 30 à 45 tirages. Je suis très satisfaite car j’ai enfin les têtes des gens que j’aime dans ma chambre! Il était quand même temps que je personnalise un peu plus cette chambre. Bon par contre, je vous cache pas que là je suis un peu moins satisfaite : j’ai mis plus de 20 minutes à tout accrocher avec du beau washi tape, alors oui il est beau mais niveau tenue c’est pas ça! Il va donc falloir que j’investisse dans de la patafix ou que je m’amuse à mettre du scotch derrière. (Ma vie est géniale!)

Je vous dis à très bientôt, bonne journée/soirée/nuit !

Et vous, quels sont vos favoris ce mois-ci?

2016

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de quelque chose qui me tient à cœur. Tous les ans, depuis six ans maintenant, j’écris sur une feuille mes vœux et les choses que je veux accomplir pour la nouvelle année. Alors oui, certains vont penser que ce n’est pas en écrivant les choses que tu veux faire sur un papier que tes rêves vont se réaliser mais bizarrement plus des 3/4 des choses que j’écris chaque année se réalisent. Bien sûr, je n’écris pas des choses comme « gagner au loto » ahah ! Il faut rester terre à terre et écrire les choses que tu veux vraiment réaliser dans l’année. Je pense que le fait de voir la feuille tous les jours te fait inconsciemment réfléchir sur ce qu’il te reste à accomplir.

En plus j’adore le fait de faire un bilan de l’année, d’être fière de moi quand je coche les choses que j’ai réalisé et de réfléchir pour la nouvelle année. Cela permet de se poser et d’avoir une réflexion sur sa vie.

 

Voilà celle de 2015. J’avais écris 15 « vœux » et j’en ai réalisé onze! Yeeeeeah, what a year! 2015 était pour moi une très belle année; je devais finir ma licence, passer mon bafa et ensuite devenir assistante! J’avais également écrit des choses comme « aller à des concerts, des festivals », « lire des romans », « faire plus de scrapbooking » car je savais que le fait de lire ça tous les jours me boosterait à vraiment le faire!

 

DSC_0400DSC_0405

Et voici celle de 2016.. J’avais acheté ce cadre transparent sans vraiment savoir ce que j’allais en faire car j’avais craqué dessus et je lui ai enfin trouvé une utilité. Ensuite, j’ai acheté le papier avec les ronds dorés dans un magasin de scrap et pour le reste, je me suis laissée inspirée!

Cette année, je me suis rendue compte que je voulais beaucoup plus voyager; Brighton, l’Ecosse et Galway sont vraiment les endroits que je veux visiter mais je suis sûre qu’il y en aura encore plus! J’ai aussi écrit que je voulais renouveler mon contrat parce qu’en réfléchissant c’est ce que je veux vraiment, alors on l’écrit et on verra par la suite ce qui arrive. Voilà pour le reste, vous pouvez lire, le but n’étant pas de parler de mes vœux en particulier mais le fait de faire ça ! J’ai commencé à faire ça grâce à ma tata, chaque année je prends beaucoup de plaisir à le faire et j’ai même convaincu plusieurs amies depuis :) Si l’envie vous prend de le faire, n’hésitez pas à le poster sur Instagram et à me taguer sur l’image, j’aurais vraiment envie de voir le résultat !

DSC_0408.jpg

Let life surprise you.

 

My favorite things to do in Birmingham

DSC_0096.jpg

Marché de Noël de Birmingham

La première fois que je suis allée à Birmingham, ce n’a pas été le coup de foudre. Trop de monde, une ville shopping, sans grand intérêt. La deuxième fois, je me suis perdue, mon GPS ne fonctionnait plus et j’étais seule. Maintenant que j’y suis allée plusieurs fois, j’ai découvert Birmingham et c’est pour moi une ville qui en vaut le détour. Alors laissez moi vous montrer ce que je préfère dans cette ville que beaucoup de monde critiquent.

1.Aller sur le toit de la librairie

Déjà la librairie en soi est agréable à regarder, c’est un bâtiment moderne. L’intérieur est impressionnant, avec tous ces livres! Mais elle a aussi un petit secret, si on monte aux derniers étages, on peut avoir une vue impressionnante sur Birmingham. Je vous en avais déjà parler dans cet article.

DSC_0895DSC_0893

Au dernier étage, on peut avoir une vue panoramique mais tout est vitrée. Il y a également une exposition sur Shakespeare. Mais le must est le jardin secret deux étages en dessous, il me semble. Il y a un petit jardin avec cette vue de Birmingham. Cela doit être superbe de voir cela au coucher du soleil!

2. Marcher le long des canaux

DSC_0219 (2)

S’il y a bien une chose qui est connue à Birmingham, ce sont les canaux. C’est pas Venise non plus mais la promenade est très agréable ! Cela permet d’être dans la nature mais toujours dans Birmingham alors que demander de plus?DSC_0212 (2)

DSC_0247

3. Visiter le marché de Noël

Alors ça bien sûr si vous visitez Birmingham au mois de juillet cela va être compliqué mais si vous avez l’occasion de visiter cette ville pendant les périodes de Noël, c’est juste grandiose! L’ambiance est très festive, tout le monde boit de la bière ou du vin chaud en chantant des chants de Noël. J’avais déjà hâte à Noël au mois de novembre car ici ça commence très tôt! Je vous laisse découvrir cela en photos:

DSC_0068

DSC_0072DSC_0086DSC_0069

 

4. Se balader dans les jardins botaniques

 

Nous avons été visiter les jardins botaniques ce week-end. Je pense que cela vaut le détour.  Bon, par contre, il faut que j’y retourne au printemps parce que l’hiver c’est bien joli mais ce n’est pas très fleuri! Comptez environ 7 euros pour profiter de cette balade. Vous pouvez y rencontrer beaucoup d’oiseaux (dont un perroquet qui vous dira « hello! »). Nous avons fini par aller faire de la balançoire parce que nous sommes toujours de (grands) enfants!

DSC_0340 (2).jpgDSC_0374.jpg

J’espère que je vous ai donné envie de visiter ou revisiter Birmingham! Je pense qu’il faut vraiment voir la ville autrement que pour une séance de shopping (même si je dois l’avouer, le bullring est génial ahah)! N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous connaissez d’autres endroits à Birmingham, ce sera un plaisir pour moi d’y aller!